Pneus d’hiver – Un grand choix et un must pour tous les automobilistes pendant la saison froide

29 mai 2024 - SnowTrex

Les forêts enneigées et les cours d’eau glacés garantissent de véritables sensations hivernales pendant la saison froide. Mais ces conditions représentent également un défi pour de nombreux automobilistes, en particulier sur la route. Pour y faire face, il est nécessaire de disposer d’un équipement hivernal adapté à son véhicule. Et rien n’est plus important qu’un bon pneu hiver. Avec les bons pneus sur la voiture, la traction sur les routes enneigées est améliorée et la sécurité de tous les usagers de la route est améliorée. SnowTrex vous explique ce qu’est un pneu adapté à la saison froide et comment il peut contribuer à ce que votre trajet vers votre station de ski préférée se déroule en toute sérénité grâce à un petit guide sur les pneus hiver.

Lorsque la couche de neige est compacte, les automobilistes doivent toujours avoir des pneus d’hiver pour leur propre sécurité et celle des autres usagers de la route.

Les bons pneus font avancer les automobilistes en hiver

Les pneus d’été peu profilés ne sont pas seulement inutiles sur les routes enneigées en hiver, ils représentent également un danger pour les autres usagers de la route et ne sont pas autorisés dans ces conditions. Au final, seuls les bons pneus permettent aux automobilistes d’avancer en hiver – littéralement. Mais comment les amateurs de sports d’hiver qui souhaitent partir à la montagne avec leur propre voiture peuvent-ils identifier les pneus hiver appropriés ? Tout d’abord, lors de l’achat d’un nouveau train de pneus, il faut faire attention à l’étiquette européenne des pneus. Depuis 2012, les pneus de voiture doivent être munis de cet autocollant, comme les machines à laver ou les réfrigérateurs. Les acheteurs de pneus peuvent ainsi voir au premier coup d’œil les informations suivantes : Fabricant, code du type de pneu, taille du pneu, indice de charge, indice de vitesse et classe de pneu. L’autocollant indique également les résultats obtenus par les rouleaux de caoutchouc lors d’une procédure de test dans trois catégories : Résistance au roulement, Freinage sur sol mouillé et Bruit extérieur.

La résistance au roulement d’un pneu est également déterminante pour la consommation de carburant. Tous les pneus autorisés dans l’UE sont classés de A (vert foncé = très bon) à E (rouge = mauvais). Les experts estiment qu’entre la classe A et la classe G, il existe un potentiel d’économie de carburant de 7,5 %. Pour la plupart des voitures vendues dans l’UE, cela représente environ 0,5 litre de moins aux 100 kilomètres. Avec le bon pneu, il est donc possible d’économiser de l’argent à chaque trajet ! C’est l’un des nombreux conseils que les automobilistes devraient suivre en matière de pneus hiver.

Tout comme la résistance au roulement, les propriétés de freinage sur sol mouillé d’un pneu sont également classées de A à E. Dans cette catégorie, l’adhérence des pneus en cas de freinage d’urgence sur route mouillée est classée. Et donc directement la sécurité routière des pneus concernés. En hiver, lorsque les routes sont souvent très humides, les automobilistes doivent savoir que la différence de distance de freinage entre les pneus de classe A et E est énorme. Parfois jusqu’à 30 pour cent. Pour une voiture roulant à 100 km/h, cela signifie que la distance de freinage en cas de freinage d’urgence sur une chaussée mouillée est augmentée de près de 28 mètres. Concrètement, cela signifie qu’une voiture équipée de pneus hiver de classe E roule encore à plus de 65 km/h alors que la même voiture équipée de pneus de classe A est déjà à l’arrêt !

Comme pour les appareils électriques, une étiquette européenne indique également la classification des pneus de voiture

En dernier lieu, l’étiquette indique le bruit de roulement extérieur avec un pictogramme de pneu et un symbole de haut-parleur. Le volume réel du bruit de roulement est indiqué derrière en décibels (dB). Si la lettre « A » est en gras sous le haut-parleur, le pneu est inférieur à la limite de 3 dB ou plus. Si la lettre « B » est en gras, le niveau sonore est inférieur à la limite de 3 dB maximum. Aucun pneu n’est marqué « C », car il est alors plus bruyant que la limite européenne et ne peut donc pas être homologué. Les limites sonores ne sont d’ailleurs pas uniformes pour toutes les roues, qu’il s’agisse de pneus d’été ou d’hiver. Elles dépendent de la classification, de la largeur et du type de pneu et diffèrent donc parfois fortement.

Une voiture dans le garage, autant de pneus hiver en promotion

En Allemagne, les automobilistes à la recherche d’un nouveau pneu pour la saison froide sont aujourd’hui confrontés à un petit dilemme. Ainsi, les distributeurs de pneus ou de pièces automobiles attirent désormais le chaland avec une large offre de pneus pour toutes les saisons. Et si la question du pneu d’été entre mai et septembre ne donne pas lieu à deux avis, il en va tout autrement pour le reste de l’année. Après tout, il peut commencer à neiger en octobre ou geler en avril. Dans ces conditions, les pneus été ne sont pas autorisés sur les routes. Pour la plupart des automobilistes, le choix se porte donc traditionnellement sur les pneus d’hiver classiques à cette période de l’année. Mais qu’en est-il des pneus toutes saisons ou des pneus M&S ?

Tout d’abord, les pneus hiver restent le premier choix en cas de verglas et de neige. Mais cela ne signifie pas que les pneus toutes saisons sont une mauvaise idée en hiver. Ces dernières années, la demande des automobilistes pour ce matériau polyvalent a fortement augmenté. Ainsi, la part des voitures vendues en Allemagne équipées de pneus toutes saisons a parfois atteint 15%. L’avantage des pneus toutes saisons est clairement qu’il n’est nécessaire de les remplacer que lorsqu’ils sont vraiment usés. Sinon, ils fonctionnent aussi bien par températures élevées en été que par conditions glaciales en hiver. Les automobilistes impliqués dans un accident sur la neige et le verglas avec des pneus quatre saisons en hiver n’ont pas à s’inquiéter de l’annulation de leur couverture d’assurance. Contrairement aux pneus d’été, ils sont toujours protégés contre les frais.

Pour cela, il faut que le flanc du pneu toutes saisons ne soit pas seulement orné du fameux sigle M S. Le symbole alpin (flocon de neige dans une montagne) doit également y être gravé. Ce dernier est absolument crucial. En effet, les pneus portant uniquement la mention M S n’ont plus rien à faire en hiver. Sauf s’ils ont été fabriqués avant le 1er janvier 2018. Dans ce cas, la législation autorise leur utilisation sur la neige jusqu’au 30 septembre 2024. Comme alternative à l’alternance annuelle entre pneus été et pneus hiver, les pneus toutes saisons sont particulièrement adaptés aux propriétaires de petites voitures qui vivent dans une région où il ne neige que rarement, voire pas du tout. S’ils n’y parcourent que de courtes distances et que leur voiture est immobilisée en hiver en cas de conditions météorologiques extrêmes, ils peuvent alors utiliser en toute tranquillité des pneus toutes saisons de janvier à décembre.

Les pneus hiver sont parfaitement adaptés à la conduite sur neige grâce à leur mélange de gomme spécial et à la profondeur de leurs sculptures

Mais avec leur bande de roulement marquée, les pneus hiver restent les plus performants sur la route des stations de ski. Leur mélange de gomme spécial les rend résistants au gel et les lamelles de leur bande de roulement leur permettent d’adhérer parfaitement aux routes glissantes et de fournir une traction maximale. Dans ce type de conditions météorologiques en haute montagne, les pneus toutes saisons, avec leur mélange de caractéristiques, restent précisément cela : un compromis entre les pneus été et les pneus hiver.

Pour passer l’hiver au volant en toute sécurité et à moindre coût

Bien que les fabricants lancent chaque année de nouveaux pneus hiver sur le marché avec une grande offensive d’offre, celui-ci peut être facilement divisé en trois segments de prix : le segment des pneus premium, le segment des pneus de qualité et le segment des pneus budget. Le premier est occupé par des fabricants de pneus de renommée mondiale comme Pirelli, Michelin ou Bridgestone. Grâce aux innovations techniques, leurs produits sont toujours à la pointe du progrès. Cela se répercute bien sûr sur le prix d’un nouveau jeu de pneus, qui commence à environ 280 euros et est ouvert vers le haut.

Mais un prix élevé ne garantit pas pour autant des pneus de véritable qualité. Ce sont précisément ceux que l’on trouve toujours dans le segment de prix suivant. La meilleure traction, avec de petites différences dans les caractéristiques de conduite et les matériaux, à un coût acceptable. En gardant ces faits à l’esprit, les automobilistes peuvent choisir sans crainte des pneus hiver Dunlop, Hankook ou Uniroyal. Ils coûtent entre 200 et 320 euros par jeu de quatre. Les produits de fabricants tels que Petlas, Save ou Superia sont moins chers et se situent donc dans le segment des pneus économiques. Ces pneus sont généralement fabriqués en Asie. Il est également possible de trouver des pneus neufs de bonne qualité à un prix raisonnable, mais les automobilistes doivent demander conseil à leur garagiste. Pour quatre pneus d’hiver neufs, il faut compter entre 160 et 280 euros.

Ce que les pneus hiver des trois segments ont en commun, c’est le fait qu’ils ne doivent généralement pas être utilisés en été. Ils ne sont tout simplement pas conçus pour les températures extérieures chaudes et l’asphalte chaud et sec. Par ce temps, les tests montrent clairement à quel point les performances des pneus hiver se dégradent ici de manière spectaculaire. Sur sol mouillé, les pneus pour la saison froide obtiennent encore des résultats acceptables. Mais dans des conditions estivales, la distance de freinage des pneus hiver peut augmenter jusqu’à 16 mètres à 100 km/h. En raison du mélange de gomme plus tendre conçu pour le gel, les pneus hiver s’usent non seulement plus rapidement par temps chaud, mais ils commencent également à « graisser » l’asphalte. Cette situation entraîne une diminution de l’adhérence à grande vitesse, à pleine charge ou dans les longs virages. C’est l’une des raisons pour lesquelles les experts en automobile déconseillent vivement l’utilisation de pneus d’hiver en été.

Quand faut-il rouler avec des pneus hiver ?

Il n’existe pas de date limite officielle pour l’utilisation de pneus hiver sur sa voiture. En Allemagne, on parle souvent de « O à O » (d’octobre à Pâques) lorsqu’il s’agit de passer des pneus d’été aux pneus d’hiver. Cette « règle » n’est certes pas gravée dans le marbre. Cependant, dans les régions montagneuses, les températures hivernales et les premières chutes de neige intensives peuvent survenir dès le début de l’automne, fin septembre. Par conséquent, la règle du « de O à O » n’est généralement pas fausse. Un autre point de repère pour le changement de pneus est de regarder dans les pays voisins. Les pays alpins, comme l’Autriche, ont introduit une obligation de pneus hiver pour une certaine période de l’année. Cette obligation s’applique généralement de début novembre à mi-avril et constitue une bonne référence pour les visiteurs étrangers.

Autres pays, autres règles en matière de pneus

Réglementation des pneus hiver en Allemagne

En Allemagne, le code de la route (StVO) impose l’utilisation de pneus hiver en fonction de la situation. Celle-ci s’applique lorsque les températures sont si basses que l’eau de pluie risque de geler sur la chaussée. Ou lorsqu’il neige en continu et qu’une couche de neige continue se forme. Ou lorsque la neige fond et forme une neige fondue glissante sur l’asphalte. Dans ces trois cas, les voitures équipées de pneus été n’ont plus rien à faire sur la route. Il en va autrement lorsque le soleil brille en décembre ou en janvier et que la chaussée est complètement sèche. Dans ces conditions, les véhicules équipés de pneus pour la saison chaude peuvent également circuler sur les routes. Pour les remorques, l’obligation de pneus hiver a été complètement supprimée en Allemagne en 2010. Dans d’autres pays européens, notamment dans les Alpes, les règles en matière de pneus hiver sont toutefois sensiblement différentes.

Réglementation sur les pneus hiver en Autriche

En Autriche, par exemple, les pneus hiver sont obligatoires entre le 1er novembre et le 15 avril en cas de conditions hivernales. Pendant cette période, ils doivent porter le symbole M&S, ce qui ne s’applique pas aux pneus toutes saisons ou tous temps, qui ne sont pas interdits dans la République alpine. Si la police vous surprend avec des pneus été, vous devrez mettre la main à la poche. Vous risquez en effet une amende pouvant aller jusqu’à 5.000 euros !

Réglementation sur les pneus d’hiver en Suisse

En Suisse, pays habituellement connu pour ses règles de circulation strictes et surtout coûteuses, les pneus hiver ne sont pas obligatoires. Si vous roulez malgré tout avec des pneus d’été sur une chaussée enneigée et que vous êtes impliqué dans un accident, vous devrez payer une responsabilité partagée pour « pneus inadaptés » et une amende d’environ 90 euros.

Réglementation sur les pneus hiver en Italie

Sur les routes de col, comme ici sur le Stelvio en Italie, certains pays européens ont désormais partiellement introduit l’obligation d’utiliser des pneus hiver pendant la saison froide.

Plus au sud de l’Italie, les automobilistes devraient jouer la carte de la sécurité en montant des pneus hiver pendant la saison froide. La raison en est que certaines régions de la Bella Italia ont rendu les pneus hiver obligatoires, d’autres non. Parfois, la réglementation n’est indiquée que brièvement par des panneaux. En revanche, dans le Tyrol du Sud, l’une des régions les plus populaires pour les sports d’hiver, les pneus hiver sont obligatoires en permanence du 15 novembre au 15 avril. Les carabiniers locaux peuvent infliger des amendes allant de 87 à 345 euros en cas d’infraction.

Réglementation sur les pneus hiver en France

En France, rouler avec des pneus été en hiver n’est pas aussi coûteux. En revanche, une autre sanction vous attend ici. Les pneus hiver ne sont obligatoires que dans les régions montagneuses des Alpes, des Pyrénées, des Vosges, du Jura, du Massif central et de la Corse. Mais alors entre le 1er novembre et le 31 mars de manière permanente et non en fonction des conditions météorologiques. Les automobilistes qui y sont surpris par la gendarmerie sans les pneus adéquats doivent payer une amende de 135 euros et laisser leur voiture à l’arrêt. En effet, les agents français ont le droit d’immobiliser les voitures sans pneus hiver en cas de chute de neige ou de gel !

Seul un pneu hiver en bonne santé est un bon pneu hiver

Afin d’offrir une traction optimale dans des conditions de route difficiles pendant la saison froide, l’entretien des pneus hiver est particulièrement important. En cas de défauts visibles, un remplacement immédiat est nécessaire. Il est toujours facile de savoir si le pneu est encore bon pour une autre saison avant le changement semestriel des pneus. La profondeur de la bande de roulement du pneu est absolument cruciale. En règle générale, les fabricants fournissent des pneus d’hiver neufs avec une profondeur de sculpture de 9 mm. Dans cet état, ils offrent une adhérence optimale sur la glace et la neige. En Allemagne, les automobilistes peuvent monter leurs pneus jusqu’à ce qu’ils atteignent une profondeur de sculpture de 1,6 mm. Si les rouleaux de caoutchouc sont usés jusqu’à ce niveau, il est impératif de les remplacer.

Mesurer la profondeur de sculpture des pneus d’hiver

Il est facile de déterminer si la valeur est encore conforme aux règles du code de la route (StVO) à l’aide d’un mètre pliant ou d’un autre ruban de mesure (le point de mesure se situe toujours au centre de la bande de roulement). Si vous n’avez pas cela sous la main, vous pouvez également utiliser une pièce de 1 euro. La règle d’or est la suivante : si le bord doré dépasse des blocs de caoutchouc, la profondeur de la bande de roulement est certainement inférieure à 1,6 mm. Les automobilistes qui souhaitent une sécurité maximale devraient envisager d’acheter de nouveaux pneus d’hiver à partir d’une profondeur de sculpture de 4 mm. Avec le « vieux » matériel, la traction devient critique sur la neige et la neige fondue.

La profondeur de la bande de roulement d’un pneu peut être mesurée avec des outils spéciaux ou simplement avec une pièce de 1 euro conventionnelle

Changer ses pneus d’hiver

Lorsqu’il s’agit de changer les pneus, les automobilistes ont deux options. Tout d’abord, ils peuvent effectuer la procédure eux-mêmes à l’aide d’un cric et d’une clé dynamométrique. Il est important que le changement de pneus soit effectué sur une surface stable et surtout plane, pour votre propre sécurité. Dans l’ensemble, le changement de pneus par soi-même n’est recommandé qu’aux propriétaires de voitures qui connaissent bien les outils et la technique. Si vous n’êtes pas sûr de vous ou si vous possédez un SUV dont les pneus sont particulièrement lourds en raison de leur taille, vous pouvez opter pour la deuxième option : le changement de pneus dans un garage spécialisé. En règle générale, les propriétaires de voitures doivent compter entre 20 et 40 euros pour le changement d’un jeu complet de pneus.

Parmi les autres services proposés par la plupart des concessionnaires figure l’équilibrage des pneus. Le coût varie entre 3 et 10 euros par roue. Ils proposent également le réglage du système électronique de contrôle de la pression des pneus (RKDS), dont toutes les voitures neuves doivent être équipées depuis 2014. En outre, les roues d’hiver peuvent être stockées dans un garage spécialisé, tout comme les pneus d’été, si les automobilistes n’ont pas assez de place pour les pneus dans leur garage ou leur cave. Toutefois, les coûts peuvent varier considérablement d’une région à l’autre. Ainsi, les automobilistes paient entre 25 et 120 euros par saison pour le stockage et le lavage des pneus chez différents fournisseurs.

FAQ sur les pneus d’hiver

Les pneus hiver sont-ils obligatoires ?

En Allemagne, il n’y a pas d’obligation générale de pneus hiver, mais une obligation situationnelle. En d’autres termes, aucun automobiliste n’est obligé de monter des pneus hiver sur son véhicule pendant la saison froide. Toutefois, si les conditions routières hivernales nécessitent des pneus adaptés, les voitures équipées de pneus été doivent être laissées sur place. En effet, l’article 2 du code de la route allemand (StVO) stipule que les pneus hiver doivent être montés sur les routes en cas de « verglas, de neige glissante, de neige fondue, de glace ou de givre ». Si la police vous surprend malgré tout avec des pneus d’été dans ces conditions, vous risquez une amende de 60 euros et un point à Flensburg. Les automobilistes qui « gênent les autres usagers de la route » avec leurs pneus doivent déjà payer une amende de 80 euros et ceux qui provoquent ainsi un accident doivent payer 120 euros.

Combien coûtent les pneus d’hiver ?

L’offre de pneus hiver est divisée en trois segments. Un jeu de pneus hiver neuf provenant de fabricants du segment premium coûte entre 280 et 480 euros. Les pneus de qualité de milieu de gamme se situent entre 200 et 320 euros par jeu. Les automobilistes qui souhaitent faire des économies sur l’achat de pneus se tournent en revanche vers le segment économique. Quatre pneus hiver neufs coûtent entre 160 et 280 euros.

Qu’est-ce qui caractérise un bon pneu d’hiver ?

Les propriétaires de véhicules à la recherche d’un bon pneu hiver doivent faire attention à un pictogramme spécifique lors de l’achat. Si le flanc extérieur du pneu est orné d’un flocon de neige encadrant trois sommets de montagne, c’est le meilleur choix. L’identification par le symbole « 3PMSF » (3 Peak Mountain Snow Flake) est aujourd’hui considérée comme une norme non officielle permettant de reconnaître rapidement un bon pneu hiver. Les pneus portant ce label ont été soumis par le fabricant à des tests dans un laboratoire certifié et répondent ainsi à « un niveau minimum de sécurité et de performance de mobilité sur la neige ».

Combien coûte le changement de pneus hiver ?

Pour une sécurité maximale, les automobilistes devraient également faire équilibrer leurs pneus d’hiver dans un garage ou chez un revendeur de pneus de confiance. Les deux opérations combinées coûtent entre 10 et 20 euros. Si votre véhicule est équipé d’un système de contrôle de la pression des pneus et que les pneus hiver doivent être réglés en conséquence lors du changement de pneus, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer.

Faut-il rouler avec des pneus hiver même s’il n’y a pas de neige ?

S’il n’y a pas de neige en hiver, s’il ne gèle pas et si les routes sont sèches, les automobilistes n’ont théoriquement pas besoin de monter des pneus d’hiver en Allemagne – il en va de même en Suisse. Cependant, dès qu’il commence à neiger ou à geler, les véhicules équipés de pneus été ne peuvent plus circuler et doivent être laissés à l’abandon par leurs propriétaires. Si la police surprend un automobiliste en République fédérale d’Allemagne sur des routes enneigées avec des pneus d’été, il devra payer une amende d’au moins 60 euros et un point à Flensburg. En revanche, dans les pays alpins comme l’Autriche, la France et l’Italie, les pneus hiver locaux ou temporaires sont obligatoires.

À quoi les automobilistes doivent-ils faire particulièrement attention lorsqu’ils roulent avec des pneus hiver ?

Contrairement aux pneus d’été, les automobilistes doivent absolument tenir compte d’un détail important concernant les pneus d’hiver. En effet, ils doivent impérativement respecter la vitesse maximale autorisée des pneus. Celle-ci est indiquée, entre autres, sur le code de dimension du pneu, qui est gravé sur le flanc extérieur du pneu. A la fin, il y a toujours une lettre qui représente l’indice de vitesse. S signifie que la vitesse maximale autorisée du pneu hiver est de 180 km/h. T à 190 km/h, H à 210 km/h, V à 240 km/h et W à 270 km/h. La raison de cette réglementation est que la bande de roulement du pneu hiver peut se détacher de la carcasse en cas de charge trop importante, ce qui peut entraîner de graves dommages aux pneus à des vitesses élevées.

Les pneus hiver peuvent-ils être utilisés en été ?

Oui, contrairement aux pneus d’été qui ne peuvent être utilisés en hiver que si la route est absolument sèche, la législation autorise la conduite avec des pneus d’hiver en été. Néanmoins, les experts déconseillent fortement aux automobilistes de le faire. En effet, le mélange de gomme plus tendre des pneus hiver entraîne une dégradation de la maniabilité de la voiture lorsque les températures sont chaudes ou élevées. De plus, l’usure du matériau est généralement plus importante et la consommation de carburant augmente. Mais le plus grave est le fait que la distance de freinage d’un pneu hiver augmente considérablement en été. Les automobilistes ne mettent donc pas seulement leur vie en danger, mais aussi celle des autres usagers de la route, tels que les piétons et les cyclistes, en particulier dans les situations dangereuses.

Les pneus tous temps sont-ils aussi bons que les pneus hiver ?

Dans des conditions hivernales profondes, les pneus toutes saisons ne sont pas aussi bons que les pneus hiver. Grâce à leur composition et à leur structure, ils combinent dans une certaine mesure les qualités des pneus d’été et d’hiver. Ils sont un peu plus souples et disposent d’une bande de roulement renforcée avec les lamelles typiques des pneus hiver. Ils offrent ainsi aux automobilistes une meilleure traction en hiver. Cependant, sur les routes verglacées ou sur une couche de neige compacte, les pneus toutes saisons n’atteignent pas les performances des pneus hiver en termes de tenue de route ou de distance de freinage.

Quand est-il intéressant de choisir des pneus toutes saisons ?

Les automobilistes qui vivent à la montagne ou qui y vont régulièrement pour skier devraient délibérément éviter d’utiliser des pneus toutes saisons au profit de pneus hiver pendant la saison froide. Cependant, les pneus toutes saisons constituent une alternative aux pneus été et hiver pour certains propriétaires de véhicules. Il s’agit de ceux qui conduisent une petite voiture et qui vivent dans une région où la neige est rare, voire inexistante. S’ils ne parcourent que de courtes distances et laissent leur voiture au garage en cas de conditions météorologiques extrêmes, ils peuvent utiliser des pneus toutes saisons de janvier à décembre.

Val Cenis – Ce que font les stations de ski pour les sports d’hiver durables

Dans un monde qui évolue rapidement et où le changement climatique laisse des traces ...

Sensations fortes : 5 ponts suspendus spectaculaires dans les Alpes

Des vues à couper le souffle en hauteur : c’est ce que garantissent les ponts ...

$stickyFooter