Dans les coulisses des stations de ski : Entretien des pistes après la fin de la saison

16 janvier 2024 - SnowTrex

La saison est terminée, les remontées mécaniques sont en place. L’été arrive à grands pas. Que se passe-t-il maintenant avec les pistes de ski ? SnowTrex a posé la question à quelqu’un qui s’y connaît en matière d’entretien des pistes. Friedl Eberl est directeur d’exploitation des remontées mécaniques Hohe Salve/SkiWelt Wilder Kaiser – Brixental. Il est responsable de l’exploitation, de la maintenance et de l’entretien des remontées mécaniques et des pistes de Hopfgarten-Itter-Kelchsau.

Les dameuses interviennent généralement la nuit.

Monsieur Eberl, que se passe-t-il lorsque la saison est terminée ?

Le premier jour après la fin officielle de la saison de ski, on commence directement à démonter les pistes. Chaque remontée mécanique, dans sa zone de compétence, nettoie les dispositifs de sécurité, les balises de piste, les bandes de délimitation et les tapis d’impact. Tout, mais vraiment tout ce qui n’est pas visuellement beau sur le domaine skiable doit être enlevé au printemps. Nous faisons ce travail tant qu’il y a encore de la neige, afin de pouvoir évacuer plus facilement le matériel avec les dameuses. Le matériel est ensuite stocké dans les stations de la vallée. L’étape suivante est le travail de nettoyage après la fonte des neiges. En commençant par le bas, nous nettoyons les pistes. Chaque morceau de saleté, chaque petit papier que les gens laissent traîner doit être ramassé.

Les clients laissent-ils beaucoup de déchets derrière eux ?

Je dois dire que ces dernières années, le nombre de déchets a diminué. De temps en temps, une paire de lunettes, une canne, des clés ou un porte-monnaie, c’est tout. Le problème reste les petites choses comme les mouchoirs et les déchets de cigarettes. Il y en a déjà pas mal.

Quelle est la chose la plus curieuse qui s’est trouvée sur la piste jusqu’à présent ?

Une fois, je suis sorti hors de la dameuse. C’était au petit matin, avec une légère chute de neige. Nous avons vu quelque chose de rouge au milieu d’une belle piste. Nous sommes descendus et l’avons regardé de près. C’était une culotte, 20 mètres plus haut se trouvait le soutien-gorge. On se demande comment des sous-vêtements peuvent se retrouver à cet endroit ? Nous avons beaucoup souri. Nous gardons les objets de valeur comme les passeports, les clés de voiture ou les portefeuilles et en faisons une liste.

Où les télécabines se garent-elles en été ?

Tout objet doit-il être retiré des pistes ?

C’est vrai. Nous sommes responsables de la propreté de tout le domaine skiable, afin que les surfaces puissent être utilisées à des fins agricoles en été. Les remontées mécaniques veillent à ce qu’il n’y ait absolument plus de saletés qui traînent, afin que les agriculteurs puissent faucher les surfaces et les exploiter.

99 % de nos pistes sont utilisées à des fins agricoles. Fin mai, toutes les pistes sont fauchées et toutes les surfaces sont entièrement pâturées jusqu’à la dernière descente. Le bétail est rassemblé et amené sur les surfaces. Il s’avère que les agriculteurs tirent un grand avantage de l’enneigement des pistes. Comme la fonte des neiges est plus longue au printemps, les pâturages restent plus humides.

Pourquoi l’enneigement des pistes est-il un avantage ?

L’herbe reste juteuse et verte plus longtemps. C’est vraiment une coïncidence pratique, tant pour nous que pour les agriculteurs. L’économie alpestre prévoit en effet un pâturage progressif. Le bétail doit d’abord brouter l’herbe à côté des pistes, car elle est moins humide et se fane donc plus rapidement. Ensuite, c’est au tour de l’herbe des pistes, plus juteuse et plus longue. L’avantage est que le bétail a ainsi toujours de l’herbe fraîche. Cette manière de procéder profite aux deux parties. Cela va même si loin que les agriculteurs viennent parfois nous voir pour nous demander : « Enneigez encore un peu plus pour que nous ayons plus longtemps de l’herbe fraîche pour le bétail en été ».

Autrefois, les paysans allaient d’abord sur les bas alpages, puis sur les hauts alpages, car l’herbe y était fraîche encore plus tard. Ici, nous obtenons cet effet avec notre enneigement. La végétation est pratiquement décalée dans le temps. Cette forme d’entretien du paysage est pour nous un grand sujet. En effet, un bon tapis herbeux avec une végétation saine a pour nous l’effet qu’en automne, nous avons besoin de moins de neige pour obtenir un revêtement optimal. Il n’y a pas non plus de pierres, par exemple.

La préparation parfaite des pistes nécessite de nombreuses heures de travail.

Combien de temps reste-t-il pour l’entretien des pistes entre les saisons ?

Jusqu’en avril, le ski est ouvert. Ensuite, à la mi-mai, le domaine skiable complet doit être propre. Tout doit être terminé dans le mois qui suit. Nous ne pouvons jamais exclure qu’une dameuse endommage quelque chose, c’est-à-dire qu’il y ait des dégâts sur le terrain. Nous devons bien sûr réparer ces dommages.

Que se passe-t-il avant le début de la saison d’hiver ?

La descente de l’alpage a lieu fin septembre. Dès que le bétail est parti, nous pouvons tout reconstruire. La saison d’été se termine mi-octobre, la saison d’hiver commence début décembre. Nous n’avons donc qu’un peu plus d’un mois pour le faire. Bien sûr, il faudra aussi remettre en place les canons à neige.

Où les dameuses passent-elles l’été ?

Les dameuses se garent dans des garages sur les pistes. Chaque machine a besoin de son propre emplacement, nos douze machines ont donc besoin de douze garages. Cela prend de la place, mais elles ne peuvent pas rester à l’extérieur, non seulement pour des raisons d’esthétique, mais aussi pour des raisons techniques.

Où les télécabines et les télésièges passent-ils l’été ?

Sur les remontées mécaniques modernes, les différents télésièges sont retirés du câble chaque jour et entretenues si nécessaire. Pour les remontées plus anciennes, les télésièges restent sur le câble. Dans le SkiWelt, il n’y a plus beaucoup de télésièges anciens. Dans le cas des anciennes télécabines, nous réfléchissons au cas par cas pour savoir si elles restent attachées pendant l’été. Dans ces cas, seul l’aspect visuel sur la montagne compte vraiment. Si cela dérange le paysage, elles sont retirées. Beaucoup de nos télécabines fonctionnent aussi en été. Immédiatement après la saison, il faut faire l’entretien de base. Les remontées mécaniques qui fonctionnent également en été sont soumises à un entretien de base à la fin de la saison au printemps et à nouveau avant le début de la saison en automne. Il y a beaucoup de règles à respecter, même si nous n’avons qu’un mois pour le faire. Les remontées mécaniques qui ne fonctionnent qu’en hiver sont ensuite progressivement entretenues pendant l’été.

Les cabines restent sur le câble, car elles sont également utilisées en été.

Que font les employés des remontées mécaniques et les conducteurs de dameuses en été ?

En hiver, nous avons environ 100 employés à Hopfgarten. Parmi eux, 80 personnes ne sont avec nous que pendant les trois mois principaux. La plupart sont des agriculteurs et des ouvriers du bâtiment qui ne peuvent pas travailler dans la construction en hiver. Ce sont tous des travailleurs bien qualifiés. Les chauffeurs de camion déplacent les dameuses, car ils savent conduire les engins. Rien que pour notre région, comme je l’ai dit, nous avons douze dameuses.

Les chauffeurs ont-ils besoin de beaucoup de savoir-faire pour la préparation des pistes ?

Les conducteurs d’engins de damage ont un travail difficile, c’est en effet un travail purement nocturne. Les trajets durent huit à neuf heures. Dans la préparation, la technique du treuil s’est imposée au cours des cinq dernières années, car elle donne le meilleur résultat. La neige est poussée vers le haut de la piste, c’est-à-dire toujours du bas vers le haut. Pour cela, la dameuse est accrochée à un câble ancré en haut de la montagne. Le câble est ensuite tendu jusqu’à 1000 mètres vers le bas et la dameuse est tirée vers le haut par le câble. La machine économise ainsi beaucoup d’énergie. Même les pistes très raides peuvent être parfaitement préparées de cette manière. C’est la variante de préparation des pistes la plus efficace sur le plan énergétique jusqu’à présent.

La préparation à l’aide de la technique du câble comporte-t-elle des risques ?

La corde est tendue à environ 1,70 m au-dessus du sol. Si les collègues s’y engagent, c’est un danger de mort. Nous ne tendons pas la corde juste après la fin de la piste à 16h30, mais si quelqu’un veut descendre plus tard au crépuscule, il faut absolument respecter les règles. Pour cela, nous installons des feux tournants et des panneaux d’avertissement. Cependant, certaines personnes négligent ou ignorent nos avertissements et il arrive que des accidents se produisent. Nous devons vraiment faire attention. Bien entendu, aucune dameuse ne fonctionne pendant l’utilisation des remontées mécaniques.

FAQ sur l’entretien des pistes

Que deviennent les pistes à la fin de la saison ?

Immédiatement après la fin de la saison, le démontage commence sur les pistes : balisage des pistes, tapis d’impact, bandes de délimitation, etc… Tout est rangé. Dès que la neige a fondu, le domaine skiable est en outre nettoyé : chaque déchet est ramassé afin que les prairies puissent être fauchées et accueillies en été.

Que trouve-t-on dans le domaine skiable après la fonte des neiges ?

Outre les déchets habituels comme les restes de papier et les mégots de cigarettes, les entreprises de remontées mécaniques trouvent régulièrement des lunettes, des bâtons, des clés ou des porte-monnaie.

Que se passe-t-il avec les pistes avant le début de la saison ?

Après la désalpe, le domaine est préparé pour le ski. Toutes les machines et le matériel, tels que les canons à neige, les tapis d’impact, le marquage des pistes, etc. sont remis en place.

Où les dameuses passent-elles l’été ?

En été, les dameuses sont garées dans leurs propres garages.

Prendre le télésiège en toute sécurité

Alors que les premiers téléskis permettaient de transporter confortablement les ...

Skier au printemps – Quelles sont les stations de ski ouvertes ?

Beaucoup de neige, du soleil à profusion, une bonne visibilité, pas trop froid : ...

$stickyFooter