5 bonnes raisons de skier au Japon

24 avril 2023 - SnowTrex

Les clichés le désignent comme le pays du soleil couchant : Le Japon. Mais le fait que l’État insulaire asiatique abrite également de vastes domaines skiables et des glaciers enneigés est loin d’être connu de tous. SnowTrex montre 5 bonnes raisons pour lesquelles le ski au Japon vaut vraiment la peine.

Skier à Rusutsu au Japon : vue sur les volcans incluse.

1. D’innombrables stations de ski

Le Japon peut définitivement se vanter d’avoir des superlatifs dans le domaine des sports d’hiver : le pays possède plus de 600 stations de ski, autant que dans n’importe quel autre État. Bien sûr, elles ne sont pas toujours d’une taille impressionnante, souvent, un ensemble de petits téléskis est déjà considéré comme une station de ski. Cependant, de l’île d’Hokkaido au nord à Kyushu au sud en passant par Honshu, il y a de nombreuses possibilités de trouver des pistes parfaitement préparées dans des stations de ski modernes. Contrairement aux stations de ski en Autriche ou en Italie, les pistes japonaises n’ont pas les pentes verticales des Alpes. Les accros à l’adrénaline et les skieurs extrêmes n’y trouveront donc pas leur compte. En revanche, le Japon offre des pistes qui raviront les familles, les débutants et les skieurs confirmés. De plus, le paysage vallonné, entouré de volcans, est un spectacle unique, qui n’existe certainement pas dans les Alpes européennes.

Un paysage de neige de rêve à Hokkada.

2. De la neige à volonté

La plupart des stations de ski du Japon sont situées à des altitudes où les amateurs de sports d’hiver n’ont pas à s’inquiéter d’avoir suffisamment de neige. Les canons à neige sont inexistants ici et les chutes de neige naturelles sont si abondantes qu’elles suffisent facilement pour s’amuser sur les pistes. Les fronts froids sibériens qui atteignent le pays pendant les mois d’hiver y contribuent également. En Europe, les stations de ski sans glaciers ne peuvent que rêver d’un enneigement aussi important et de hauteurs de neige allant jusqu’à 12 mètres.

En matière de remontées mécaniques, le Japon n’est pas en reste.

3. Une infrastructure au top

Entre-temps, les qualités de ski du Japon se sont également fait connaître à l’étranger – à juste titre. En effet, le pays offre une excellente infrastructure aux vacanciers qui viennent skier : les pistes sont préparées à fond, les remontées mécaniques sont au top en termes de technique, de sécurité et de confort, la capacité des remontées mécaniques est adaptée à la quantité de vacanciers, les chemins menant aux stations de ski sont impeccablement aménagés et les hôtels proposent bien sûr des services de navette. De plus, le Japon a déjà organisé deux fois les Jeux Olympiques d’hiver, la dernière fois à Nagano en 1998. Le fait que le public international vienne au Japon pour les sports d’hiver n’est donc absolument pas nouveau pour le Japon. Les Australiens et les Néo-Zélandais, les Coréens et les Chinois constituent la majorité des visiteurs étrangers. Ils apprécient particulièrement les hébergements japonais, qui n’ont souvent rien à envier aux hébergements européens en termes de bien-être et d’hospitalité.

Ne vous inquiétez pas, à Rusutsu, on s’occupe aussi des clients internationaux qui viennent skier.

4. Des domaines skiables d’une classe à part

L’une des stations de ski les plus populaires du Japon est la station de ski de Niseko à Hokkaido. Ici, vous pouvez perfectionner vos descentes à l’ombre d’un volcan recouvert de poudreuse. Nagano, qui a accueilli les Jeux olympiques d’hiver de 1998, fait également partie des meilleurs endroits. La neige n’y tombe pas aussi abondamment qu’à Niseko, mais il suffit de quelques heures pour arriver à destination depuis Tokyo. Alors que le week-end, de nombreux fans de ski font la queue aux remontées mécaniques, la semaine, Nagano est quasiment déserte – des conditions parfaites pour une exploration plus solitaire de cette station de ski. Nous vous recommandons également Niigata, près de Nagano, qui se trouve à 90 minutes de Tokyo. Les prix élevés du Japon, redoutés dans le monde entier, ne se reflètent pas dans les stations de ski. Les prix des repas et des boissons dans les stations de ski n’ont rien à envier aux prix européens. Par conséquent, si vous n’avez pas peur de payer le billet d’avion, foncez !

5. Culture incluse

Ceux qui voyagent aussi loin veulent généralement découvrir d’autres points forts du pays en plus des stations de ski. Pour cela, les voyages dans la capitale japonaise Tokyo ou dans la ville de Nikko, classée au patrimoine mondial, sont les plus intéressants. Une autre attraction intéressante pour les fans de ski est le musée du ski japonais à Nozawa Onsen, qui est directement accessible par ski. Le musée expose une grande collection de skis historiques, provenant notamment d’Autriche, de Chine et de Mongolie, et montre en outre de manière très claire comment le ski est arrivé au Japon. Nozawa Onsen est facilement accessible en train à grande vitesse depuis Tokyo, en deux heures environ.

Un voyage à Tokyo vaut vraiment la peine !

Conclusion : si vous voulez aller skier dans un endroit extraordinaire et que vous avez un peu de budget, ne manquez pas les pistes du Japon.

  • lundi, 24. avril 2023
  • Auteur: SnowTrex
  • Catégorie: Top 10
Prendre le télésiège en toute sécurité

Alors que les premiers téléskis permettaient de transporter confortablement les ...

Skier au printemps – Quelles sont les stations de ski ouvertes ?

Beaucoup de neige, du soleil à profusion, une bonne visibilité, pas trop froid : ...

$stickyFooter