5 bonnes raisons de skier en Turquie

15 février 2023 - SnowTrex

La Turquie n’est pas juste synonyme de belles plages de sable et de 40° C à l’ombre, car les visiteurs y trouvent aussi des skieurs. La Turquie compte 36 stations de ski, avec des conditions d’enneigement exceptionnelles et des remontées mécaniques modernes. Si ce ne sont pas là des raisons suffisantes, SnowTrex en a d’autres qui font que le ski en Turquie vaut la peine pour tout le monde.

En hiver, la neige transforme parfois les régions montagneuses de Turquie en étendues blanches.

1. Les plaisirs du ski et de l’après-ski sur le volcan

Erciyes-Kayseri est la plus grande et l’une des plus populaires stations de ski en Turquie. Elle se trouve en Anatolie centrale et comprend 55 kilomètres de pistes et 14 remontées mécaniques modernes qui transportent les visiteurs jusqu’à une altitude de 3 360 mètres. Le domaine est situé sur le volcan Erciyes en Cappadoce, non loin de la mégapole Kayseri. Il rappelle un domaine skiable que nous connaissons bien, celui d’Ischgl ou du Zillertal, à la petite différence qu’ici, on ne sert pas de thé de chasseur ou de vin chaud pour l’après-ski, mais du café turc ou du sahlep, une boisson chaude turque composée d’eau de fleur d’oranger, de racines de centaurée, de sucre et de cannelle.

Le domaine skiable Erciyes-Kayseri séduit avec un total de 55 kilomètres de pistes à des altitudes allant jusqu’à 3 360 mètres.

2. Des pistes spectaculaires

La deuxième plus grande station de ski en Turquie s’appelle Palandöken et se trouve dans l’est de l’Anatolie. Depuis 2016, le domaine skiable fait partie du nouveau Ejder 3200 World Ski Center, une fusion des domaines skiables de Palandöken et Konakli. Il s’étend jusqu’à une altitude de 3 176 mètres et est bien équipé avec 43 kilomètres de pistes et 13 remontées mécaniques. Grâce à sa hauteur gigantesque et à sa neige fine, il compte parmi les domaines skiables les plus spectaculaires de Turquie. De plus, avec 12 km et 1 000 m de dénivelé, on y trouve la plus longue descente de Turquie. La descente la plus raide, la piste Ejder, est proposée aux skieurs et snowboarders sur le versant nord du Mt Palandoken. Mais le domaine skiable n’est pas seulement une folie pour les experts, car les débutants peuvent également profiter des joies de l’hiver.

3. Des remontées mécaniques et des hôtels modernes

La station de ski d’Uludag se trouve sur le massif d’Uludag, à environ 30 km de la ville de Bursa, dans l’ouest de la Turquie, la quatrième plus grande ville de Turquie avec 1,5 million d’habitants. Les remontées mécaniques ont été activement développées et modernisées ces dernières années. Actuellement, il y a 15 télésièges et téléskis ainsi qu’une télécabine de fabrication autrichienne. De cette manière, on se sent presque comme chez soi à Uludag, s’il n’y avait pas quelques particularités inhabituelles pour le tourisme alpin : Ainsi, il y a certes 30 pistes à disposition, mais elles ne peuvent être empruntées qu’avec trois forfaits de ski différents, car les remontées mécaniques sont la propriété des plus grands hôtels du lieu et sont en premier lieu à la disposition de leurs propres clients.

Les stations de ski turques sont généralement équipées des remontées mécaniques les plus modernes.

4. Faire du ski avec vue sur la mer

Skier le matin et se baigner l’après-midi dans la mer encore un peu fraîche et faire des promenades sur la plage. Cela ressemble à un conte de fées ? Non, c’est effectivement possible, et ce à Sakliken. La station de ski de Sakliken se trouve en effet à seulement 50 km de la célèbre station balnéaire d’Antalya, soit à peine une heure de route. Et si la mer est encore un peu trop fraîche, les touristes peuvent faire d’autres choses formidables : Rafting en eaux vives, excursions en bateau et en rivière ou visite d’un bazar ou de la magnifique vieille ville et du port.

Et le meilleur : lorsque la visibilité est bonne, on peut profiter d’une vue fascinante sur Antalya et la mer étincelante depuis la piste.

5. Conditions d’enneigement idéales

La saison de ski en Turquie est plus courte que celle des Alpes et s’étend de mi-décembre à fin mars, bien qu’il soit parfois possible de skier jusqu’en mai en altitude. Grâce aux nombreux sommets de plus de 3 000 mètres, les amateurs de sports d’hiver peuvent compter sur d’excellentes conditions d’enneigement. Cela vaut également pour les amis du hors-piste qui peuvent, dans des bonnes conditions météorologiques, skier dans la poudreuse en direction de la vallée.

L’altitude des stations de ski turques permet d’effectuer de superbes descentes sur des pistes parfaitement préparées ou dans la neige immaculée.
  • mercredi, 15. février 2023
  • Auteur: SnowTrex
  • Catégorie: Top 10
Gymnastique de ski – Les 12 meilleurs exercices pour profiter davantage des pistes

Lorsque l’on se prépare au ski par le sport, les premiers virages sur les ...

Excursions dans l’Ötztal : 8 points forts hors des pistes

Au cœur du Tyrol, nichée dans un paysage de montagnes à couper le souffle, la ...

$stickyFooter