Sports d’hiver pour les personnes âgées : infos et conseils sur le ski en tant que senior

22 mars 2023 - SnowTrex

Avec l’âge, de nombreux seniors se demandent s’il est raisonnable de continuer à monter sur les planches. Certains renoncent déjà depuis des années au ski ou au ski de fond parce qu’ils se sont laissés déstabiliser. A tort, si rien ne s’y oppose d’un point de vue médical et que quelques principes sont respectés ! SnowTrex sait que rien ne s’oppose aux sports d’hiver pour les personnes âgées.

Le ski maintient en forme et est donc un bon moyen de rester actif, même à un âge avancé.

Préparer son corps

En ce qui concerne l’aspect santé : faire de l’exercice à l’air libre fait toujours du bien, mais une préparation physique minutieuse est indispensable. La gymnastique de ski est considérée depuis toujours comme une préparation idéale. La marche, l’aérobic et tout autre sport permettant de s’étirer suffisamment sont également utiles. Le ski lui-même contribue à améliorer l’équilibre, la force et l’endurance, l’habileté et la coordination des mouvements.

Vérifier le matériel

Au fil des décennies, le matériel a beaucoup évolué. Le ski alpin est beaucoup plus maniable qu’auparavant grâce à sa taille et à sa brièveté. Il soulage ainsi particulièrement l’articulation du genou. Les skis de fond sont également devenus plus courts : Autrefois, il mesurait souvent plus de 3 mètres de long, mais aujourd’hui, il s’adapte à la taille du skieur de fond. L’équipement optimal comprend alors, en plus d’un casque (du moins pour le ski alpin), un vêtement high-tech de haute qualité, coupe-vent et imperméable, en microfibre et en polaire.

Skier en tant que senior : un équipement adéquat est extrêmement important.

Chercher des modèles

Les modèles sont toujours une source de motivation – comme par exemple Françoise Stahel (voir première photo). Elle est probablement l’athlète modèle en ce qui concerne les sports d’hiver pour les personnes âgées. Depuis 1969, cette femme qui a maintenant plus de 80 ans participe à chaque course du marathon de ski de l’Engadine. Aucune autre femme au monde n’a participé plus souvent qu’elle à cette compétition de ski de fond. Elle le dit clairement : « Je sens déjà l’âge, surtout le matin, je me sens parfois un peu raide » Mais sa passion ardente pour les sports d’hiver est plus forte et la Française d’origine continue donc à s’entraîner régulièrement. « Après chaque course, je me sens dans un état d’euphorie incroyable »

Trouver la station de ski qui convient

Les exigences des Best Ager envers une station de ski sont différentes de celles de la jeune génération. Un domaine skiable clair avec une grande proportion de pistes bleues et rouges ainsi que des pistes larges sont idéales pour le ski alpin. Il vaut mieux choisir une petite station de ski qu’une station dont les chalets diffusent de la musique techno 24 heures sur 24. Le calme, les vues magnifiques et la nourriture délicieuse sont les exigences auxquelles la génération plus âgée accorde de l’importance en matière de pause déjeuner. En Autriche, les stations de ski qui répondent à ces critères sont Berwang, Lofer et Wildkogel Arena. En France, Saint François-Longchamp, Chamrousse, Châtel et Super Dévoluy sont recommandés. En Italie, Plan des Corones et Alta Badia plaisent particulièrement. Et la Suisse offre ce que l’on appelle une « slow mountain » avec Schatzalp à Davos, une station de ski ralentie où l’on n’utilise pas de neige artificielle. Presque tous proposent des réductions sur les forfaits de ski pour les seniors. Certains proposent même des cours de remise à niveau. D’ailleurs, le confort des remontées mécaniques a aussi beaucoup évolué ces dernières années. De nombreux télésièges ont des capots de protection contre les intempéries et certains sont même chauffés.

Les stations de ski des Alpes françaises, en particulier, sont également idéales pour skier en toute décontraction en raison de leur taille.

Pour les skieurs de fond qui ne veulent pas être trop ambitieux, il y a aussi beaucoup de possibilités : En Allemagne, on peut par exemple recommander le Berchtesgadener Land et la région d’Oberstdorf. En Autriche, les skieurs de fond confortables trouveront leur bonheur par exemple dans la vallée de Stubai et dans le SkiWelt Wilder Kaiser-Brixental. Et la région de ski de fond italienne n°1 dans la région des Dolomites 3 Zinnen, avec plus de 200 kilomètres de pistes, vaut également le détour.

Ne pas en faire trop

Lorsque l’on (re)monte enfin à la montagne, il faut procéder avec précaution. Les seniors n’ont plus rien à prouver à personne, surtout pas à eux-mêmes. Une fausse ambition et une auto-évaluation irréaliste n’ont pas leur place. Prendre son temps, faire des pauses, admirer le fantastique paysage de montagne – c’est la bonne approche. Ainsi, le ski ou le ski de fond devient un plaisir extraordinaire, même pour les non-professionnels, et un plaisir pour tous les sens.

Toujours important pour les sports d’hiver à un âge avancé : faire des pauses !

Terminer la journée en se relaxant

Le ski est terminé, mais la journée n’est pas encore terminée. Que diriez-vous d’une séance de sauna ou d’une baignade? C’est possible dans un bel hôtel bien-être. De plus, des massages bienfaisants, des traitements de beauté et des possibilités de fitness équilibrantes sont généralement proposés. Pour une journée de repos ou une promenade le soir, il devrait y avoir de belles possibilités de shopping et de bons restaurants dans le village. Car la détente et le plaisir après le ski sont aussi importants que le ski lui-même.

Pourquoi ne pas terminer sa journée de ski en se détendant dans un sauna ?
Prendre le télésiège en toute sécurité

Alors que les premiers téléskis permettaient de transporter confortablement les ...

Skier au printemps – Quelles sont les stations de ski ouvertes ?

Beaucoup de neige, du soleil à profusion, une bonne visibilité, pas trop froid : ...

$stickyFooter